La première pièce de collection en euros belge : la jonction Nord-Midi, un dessin curieux pour un thème controversé

En 2002, la Belgique frappe sa première pièce de collection en euros, d’une valeur nominale de 10 €. Si, en termes de calendrier commémoratif, son thème est logique, il n’en est pas moins un peu surprenant tant par la modestie iconographique de son illustration que par son ambiguïté mémorielle, et il ne pourra sans doute recevoir une explication complète qu’après le dépouillement des archives produites par la prise de décision du sujet de la pièce.

En effet, le thème retenu est celui du cinquantième anniversaire de “la jonction Nord-Midi”, la ligne ferroviaire qui traverse Bruxelles sous terre. Longue de seulement 3, 8 km, selon l’article de Wikipédia qui lui est consacré, elle est empruntée par 1200 trains par jours, ce qui en fait la ligne ferroviaire la plus fréquentée de Belgique, voire “le tunnel ferroviaire le plus utilisé du monde”1. Elle est donc d’une importance capitale pour Bruxelles d’abord, mais aussi pour tous les “navetteurs” qui viennent y travailler la journée, ainsi que pour les liaisons internationales. Elle est aussi un des épisodes de la destruction du tissu urbain bruxellois, préliminaire à la “bruxellisation” du centre de la ville2. L’extrait vidéo suivant illustre bien son image ambiguë auprès des Bruxellois.

“(Re)compose the City” : la jonction Nord-Midi revisitée par les archives, BX1 (11 juin 2018)

On va parler maintenant de la jonction Nord-Midi. Pour beaucoup de Bruxellois, c’est le synonyme d’une ville éventrée, de travaux interminables, mais cet aménagement tant décrié a aussi été l’occasion pour les architectes3 de penser la ville (…)

Introduction de Jean-Christophe Pesesse4 avant son entretien avec Audrey Contesse, commissaire de l’exposition ”(Re)compose the city

Il est intéressant de citer ici les motivations pour cette émission de pièces de collection dans l'”arrêté royal relatif à l’émission de pièces commémoratives de 10 EURO en argent à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’achèvement de la Jonction Nord-Midi à Bruxelles” (16 octobre 2002).

Vu l’urgence motivée;

Considérant le thème de l’émission et la date commémorative du 50e anniversaire de l’inauguration par S.M. le Roi Baudouin de la Jonction Nord-Midi le 4 octobre 1952;

Considérant les différentes manifestations et la couverture médiatique de cet événement auprès du public;

Considérant que la Monnaie Royale de Belgique souhaite saisir cette opportunité pour développer ses activités commerciales, promouvoir ainsi de tels événements commémoratifs et illustrer les réalisations marquantes de la Belgique;

On relève la mise en avant du roi Baudouin, alors que son règne n’a commencé qu’en juillet 1951 et qu’on voit mal quel rôle il aurait pu jouer dans les projets de la Jonction Nord-Midi, et on note la volonté de la Monnaie Royale de concilier patriotisme commémoratif et bénéfices économiques, tout en s’inscrivant dans une sorte de compétition avec d’autres media.

Ce n’est pas l’intérêt premier de ce carnet, mais il faudra que je revienne sur le côté commercial de ces pièces de collection et vais essayer d’en faire le bilan économique après 20 ans d’émissions.

Revenons-en à la volonté de d'”illustrer les réalisations marquantes de la Belgique” en examinant le dessin de la pièce. Comme l’arrêté royal le précise, elle porte “la reproduction d’un train sortant d’un tunnel et de quelques bâtiments.”

Designer: Luc Luycx. https://en.wikipedia.org/wiki/File:2002_Belgium_10_euro_Noord-Zuid_verbinding_front.JPG

Ni le tunnel, ni les bâtiments qui le surplombent ne semblent notoires ; je n’en suis pas sûr, mais j’ai l’impression qu’il s’agit ici d’une vue d’artiste qui n’a pas pour but l’identification de bâtiments réels. On peut se demander si la volonté de d'”illustrer les réalisations marquantes de la Belgique” est bien réalisée avec ce dessin, surtout si on le compare avec le spectaculaire feuillet de trois timbres émis par la poste belge en 2002 pour l’anniversaire de la jonction : avec en arrière-fonds un panorama imaginaire concentré de Bruxelles où l’on peut reconnaître certains des monuments les plus célèbres de la capitale belge, les timbres montrent trois trains modernes comme émergeant des trois grandes gares de la jonction vues en contre-plongée. Le contraste entre les images offertes par deux des grands organismes responsables de l’image nationale et réalisateurs de l’identité belge est saisissant, dynamique et monumental pour la Poste, modeste, ras-du-sol a-t-on envie de dire, pour la Monnaie.

On voit donc que celle-ci commence la frappe de pièces de collection en euros d’une curieuse manière, et on voudrait savoir quel a été le succès commercial de cette première pièce.



Citer ce billet
Alexis D'Hautcourt (2023, 10 janvier). La première pièce de collection en euros belge : la jonction Nord-Midi, un dessin curieux pour un thème controversé. Faces d'identité. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/olzf

  1. Contributeurs de Wikipédia, “Ligne 0 Bruxelles-Midi – Bruxelles-Nord,” Wikipédia, l’encyclopédie libre, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Ligne_0_Bruxelles-Midi_-_Bruxelles-Nord&oldid=199532285 (Page consultée le décembre 16, 2022). []
  2. Voir, notamment, S. Jaumain, dir., Bruxelles et la Jonction Nord-Midi : Histoire, architecture et mobilité urbaine. Bruxelles : Archives de la Ville de Bruxelles, 2004 (« Studia Bruxellae », 3). Pp. 224 (c.r. de C. Dupont: https://www.erudit.org/fr/revues/uhr/2005-v33-n2-uhr0640/1016387ar.pdf []
  3. Le journaliste ici semble avoir oublié que “architek” est une insulte en dialecte bruxellois: voir, par exemple, I. Doucet, Making a city with words: Understanding Brussels through its urban heroes and villains, City, Culture and Society 3.2 (2012), p. 105-116. []
  4. Merci Pierre W. pour sa lecture attentive et m’avoir appris le nom de ce journaliste. []

Par Alexis D'Hautcourt

Professeur, Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学, Kansai Gaidai University)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search