La Banque Centrale Européenne prise dans les filets des ornithophiles ?

Avec toutes mes excuses, c’est avec beaucoup de retard que je vais commenter ici les nouvelles du processus de changement de billets de banque dans la zone euro. En effet, c’est le 30 novembre 2023 que la Banque Centrale Européenne a annoncé1 avoir sélectionné deux thèmes pour les nouveaux billets : « La culture européenne » et « Fleuves et oiseaux », 2 thèmes sur les 7 qui avaient été soumis à examen populaire l’été dernier. En fait, un petit tour de passe-passe a été effectué car « Fleuves et oiseaux » est la combinaison, imaginée après l’analyse des résultats de la consultation, des thèmes initiaux « Fleuves : les rivières de la vie en Europe » et « Oiseaux : libres, résilients et inspirants ».

Rappelons que la consultation de 2023 a été menée parallèlement en deux étapes, une consultation libre menée par internet et une étude plus restreinte réalisée par, on l’apprend maintenant, la société Kantar Public (devenue Verian en novembre 2023), une société qui appartient au groupe Trilantic Europe2.

Les deux thèmes sélectionnés ont un point commun : ils tissent des liens entre l’Europe et les Européens. Cela cadre avec notre objectif qui vise à toucher des personnes de tous les âges et de tous les horizons.

Christine Lagarde

Un groupe consultatif a été formé pour « proposer des motifs pour les thèmes sélectionnés d’ici fin 2024. » Ensuite, un concours de graphisme sera organisé, et une nouvelle consultation populaire aura lieu. En 2026, la BCE prendra la décision définitive sur les graphismes des billets, ainsi que sur le calendrier de production et d’émission. Aucune date n’est donnée pour le moment où ils seront disponibles. Comme je l’avais écrit dans ma note précédente, « Cela signifie-t-il qu’ils seront émis en 2030 ou 2032 pour les 30 ans de l’euro ? »

Brève présentation des résultats des deux enquêtes

Voici les résultats des deux enquêtes, celle directement menée par Verian (23.377 habitants de la zone Euro et de Bulgarie interrogés) et celle organisée en ligne conjointement par Verian et la Banque Centrale Européenne (plus de 376.000 réponses, 364,000 venant de la zone euro). J’en profite pour faire mon mea culpa ; j’avais été trop alarmiste et sceptique quand à la politique de transparence de la BCE dans mon précédent billet. Merci à elle d’avoir mis en ligne le rapport complet de cette enquête.

 VerianECB online survey
“European culture”1.21 %2.23 %
“Rivers: the waters of life in Europe”2.18 %3.16 %
“Birds: free, resilient, inspiring”3.17 % 1.34 %
“European values mirrored in nature”4.13 %4.10 %
“Hands: together we build Europe”5.12 %6.6 %
“The future is yours”6. 10 %5.8 %
“Our Europe, ourselves”7.9 %7.5 %
Tableau comparatif des résultats des deux enquêtes
Différence entre les deux enquêtes

Il saute aux yeux que la différence majeure entre les deux enquêtes concerne les opinions recueillies sur le thème des oiseaux. Ce thème est sorti premier, avec une distance considérable sur le deuxième, lors de la consultation en ligne. Ce succès a fait que la Banque Centrale Européenne semble s’être sentie obligée de le reprendre et de le fusionner avec le thème des rivières pour l’étape suivante du processus de changement des billets de banque.

Les résultats des oiseaux

Dominique A, Le courage des oiseaux, 1992 (version de 2007 ?).

L’agence Verian est bien consciente qu’une enquête menée en ligne est moins contrôlée et donc que ses résultats doivent être accueillis avec plus de soin qu’une enquête menée sur un échantillon choisi et calibré. Elle relève aussi que l’enquête en ligne sur les nouveaux billets de banque peut aussi être influencée par des medias ou des “influenceurs”.

Finally, it is worth noting that the results of the ECB online survey were potentially influenced by media articles and influencer posts that encouraged people to participate in the survey. This is common for public surveys, since they are open to everyone, and the respondents initiate the participation themselves. For the Kantar Public survey, it can be assumed that there was no media influence. This is because the survey started before the announcement of the ECB online survey and also because the respondents were invited to participate by the survey company, and most probably had no prior information about the banknote redesign process.

Extrait du rapport final, p. 11.

Je ne suis pas statisticien, ni spécialiste d’enquêtes d’opinion, mais il me semble que le résultat du thème “oiseaux” montre des signes d’anomalie et qu’il aurait dû être accueilli avec circonspection. Outre le résultat global, d’autres différences entre ce thème et les autres apparaissent dans le sondage réalisé en ligne. Par exemple, la justification de son appréciation :

Rapport p. 18.

Pour les oiseaux, la raison la plus fréquemment mentionnée pour son choix est le fait que les billets de banque seraient jolis et attireraient l’attention (en anglais, “attractive”). Pour tous les autres thèmes, la première raison est qu’ils offriraient une bonne représentation de l’Europe.

Enfin, en ce qui concerne la manière dont se répartissent les opinions de très positif à très négatif, la différence entre sondage en ligne et sondage Verian pour le thème des oiseaux se distingue aussi par rapport aux deux autres thèmes favoris, la culture européenne et les rivières.

Conclusion

En août 2023, en me basant sur ma revue de presse de l’enquête de la BCE, j’avais écrit que les amateurs d’oiseaux sembl[ai]ent se mobiliser. Je pense que les graphiques ci-dessus confirment mon intuition et montrent que les ornithophiles ont répondu en masse à l’enquête en ligne de la BCE, au point d’en influencer les résultats et les conséquences. On verra avec les étapes suivantes du processus quel impact cette participation partisane aura sur l’iconographie de l’euro.

Quoi qu’il en soit, cela invite à la prudence et montre qu’analyser l’iconographie d’un pays sans connaissance profonde des étapes de sa réalisation et de son histoire peut parfois mener à des imprécisions ou des contresens. Ici, on ne peut pas dire que les Européens considèrent les oiseaux comme de bons symboles de l’Europe, seulement que les ornithophiles sont nombreux et efficaces et qu’ils considèrent que les oiseaux seraient jolis sur les billets en euros.



Citer ce billet
Alexis D'Hautcourt (2024, 26 janvier). La Banque Centrale Européenne prise dans les filets des ornithophiles ? Faces d'identité. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vokf

  1. Communiqué de presse. []
  2. Kantar Public to Rebrand as Verian, mrweb (23 octobre 2023) ; Liam Kay-McClean, Kantar Public changes name to Verian, Research Live (9 novembre 2023) ; Kantar Public rebrands globally as Verian, Consultancy.uk (14 novembre 2023). []

Par Alexis D'Hautcourt

Professeur, Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学, Kansai Gaidai University)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search