France : distribution dans les écoles primaires d’un livret pédagogique sur les Jeux Olympiques contenant une pièce commémorative de 2 €

Les journaux français parlent beaucoup ces derniers jours d’une initiative du Ministère de l’Éducation nationale. Il est en effet prévu de distribuer dans toutes les écoles primaires du pays un livret pédagogique (parfois appelé « kit pédagogique), intitulé « Au cœur des Jeux ». Quatre millions d’élèves du CP jusqu’au CM21 devraient le recevoir.

But et fonction du livret pédagogique

La communication du Ministère de l’éducation n’est pas claire en ce qui concerne le but du livret pédagogique. A l’heure où j’écris, je n’ai rien trouvé à propos de ce sujet sur son site internet officiel. Toutefois, plusieurs commentaires ont été faits à la presse.

Ce kit donnera lieu à un temps d’échanges avec les élèves et leurs professeurs sur l’histoire des Jeux olympiques et l’importance qu’ils revêtent pour notre pays, répondant à l’ambition du président de la République de forger une future génération sportive.

Ministère de l’Éducation, sollicité par Ouest-France2

Ce livret permettra aux élèves ainsi qu’à leurs professeurs de garder une trace de cet événement inédit, mais aussi de s’inscrire dans un héritage et un souvenir commun.

Ministère de l’Éducation, explication fournie à La Voix du Nord3

Il s’agit donc de présenter l’histoire des Jeux Olympiques, de leurs rapports actuels, passés et futurs avec la France. Le livret doit servir pour des discussions dans la classe, notamment sur le concept d’héritage, et il doit également servir de souvenir. Il faudrait donc le garder hors de la classe, à la maison, je suppose.

Contenu du livre pédagogique

Le livret fait une dizaine de pages ; il est divisé en plusieurs sections. La première, de 4 pages, est faite de textes signés par Emmanuel Macron, le président de la République (2 pages), Amélie Oudéa-Castera, la ministre des Sports, et Gabriel Attal, ministre de l’Éducation lors de l’impression des kits et premier ministre lors de leur distribution.

Dans la deuxième section, on trouve une présentation historique des Jeux Olympiques.

Les pages suivantes sont consacrées à l’histoire olympique : ici, les grandes dates des Jeux modernes ; là, une liste des «sports olympiques et paralympiques» ou encore des «figures fondatrices», comme Pierre de Coubertin – le fondateur des Jeux modernes – et Alice Milliat, sportive française qui s’est engagée pour que les femmes puissent concourir dans le plus de disciplines possibles.

Article du Figaro (22/2/2024)4

La troisième partie du livret consiste en charades, mots croisés et jeux («Aide la Phryge à rejoindre ses amis», «Relie chaque athlète à sa discipline»)5 qui permettent de découvrir les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Enfin, une pièce commémorative de 2 euros est insérée dans la quatrième de couverture du livret.

Critiques politiques du livret

La distribution de livrets accompagnés d’une pièce de monnaie, pour un coût total estimé de 16.000.000 d’euros, ne pouvait pas plus mal tomber juste après l’annonce par le gouvernement français d’un plan d’austérité qui affecte notamment le ministère de l’éducation, et il était prévisible que les syndicats d’enseignants se jettent sur la balle6. La mauvaise communication du ministère, qui est sans doute due en partie aux changements successifs des ministres ces derniers mois7, est également responsable du développement d’une polémique politique, que les médias ont répercutée sans hésitation, parfois avec délectation8.

Le fait que presque la moitié du livret est occupée par des messages de personnalités politiques le rend évidemment ouvert au soupçon d’être un objet de communication pour les parents plutôt que pour les enfants9, alors que des élections sont proches.

Il me semble qu’on devrait aussi se demander si la promotion du sport professionnel tel qu’il est représenté par les Jeux Olympiques est à sa place dans les écoles ; on ne peut certainement pas affirmer qu’on ne parle pas assez d’eux.

Critiques pédagogiques du livret

La différence entre critique politique et critique pédagogique est parfois superficielle dans les lignes qui suivent ; j’ai essayé de l’établir sur la base des principes fondateurs de la critique, en opposition à la pratique d’une opposition politique.

Une première partie des critiques pédagogiques que l’on peut adresser au livret rejoint les critiques politique, car elles concernent le niveau de langage des messages politiques qui y apparaissent. Il est évident qu’ils ne sont absolument pas adaptés à des élèves d’école primaire10 et qu’ils prennent beaucoup trop de place dans le kit.

Le deuxième type de critique pédagogique que l’on peut appliquer au livret est son manque de précision et d’adaptation pédagogique puisqu’il est adressé uniformément à des enfants qui ont entre 6 ans et 12 ans et qui n’ont donc pas les mêmes capacités de lecture et de réflexion11. Pour l’instant, on ignore même si des enseignants ou des pédagogues ont été associés à la conception du livret, et, comme dit, plus haut, ses objectifs pédagogiques annoncés sont flous. Il semble que des appuis pédagogiques seront mis en ligne, à une date indéterminée, sur le site Éduscol12.

La troisième critique concerne l’absence de réflexion sur la décision de faire donner par une ou un professeur de l’argent à ses élèves. Il s’agit effectivement d’un geste rare. Des critiques de l’initiative expliquent que certaines familles garderont comme souvenir la pièce de monnaie, mais que d’autres, dans le besoin, l’utiliseront pour un achat de nécessité13. Le Ministère de l’éducation se réclame d’un précédent : en 1989 a eu lieu “une opération similaire lancée en 1989 par Mitterrand, pour commémorer le bicentenaire de la Révolution française.” “… un livret et une pièce commémorative de 1 franc avaient été remis à chaque élève de CM2.”14. Chacun est libre de juger de l’importance proportionnelle des deux commémorations, mais on ne peut nier que le don de 1989 était mieux ciblé et plus raisonnable que celui de 2024 puisqu’il ne concernait que des enfants de 11-12 ans, normalement capables de gérer une pièce de monnaie15.

Des enseignants rappellent aussi que, afin d’éviter des problèmes de harcèlement et de racket, il est déconseillé de confier de l’argent liquide aux enfants quand ils se rendent à l’école16. D’autres mettent en évidence que beaucoup de bâtiments scolaires n’ont pas de salle sécurisée pour garder les kits en attendant de les donner aux enfants, et que donc le risque de cambriolage provoqué par cette initiative n’est pas à exclure17.

Certains professeurs se sont plaint qu’ils n’avaient pas été prévenus de cette initiative et que le livret pédagogique est arrivé dans les écoles sans avertissement, mais il faut reconnaître que l’annonce de l’opération avait été faite, dans les médias du moins, en juillet 202318. Comme dit ci-dessus, la communication entre le gouvernement et les enseignants n’a pas été optimale.

Une dernière critique pédagogique qu’il me semble pouvoir faire au livret est l’absence totale de place pour l’esprit critique. Comme j’enseigne au niveau universitaire et ne suis pas français, j’ignore complétement si développer l’esprit critique fait partie des missions de l’école primaire en France, mais je trouve dérangeant le fait qu’il ne semble pas y avoir de place dans ce livret pour d’autres sentiments ou idées que l’adhésion pour le projet olympique, alors que son histoire et son actualité montrent qu’il est en bien des points discutable (exclusions sociales, raciales et genrées, par exemple). Sous bénéfice d’inventaire, puisque je n’ai pas lu le livret dans son entièreté, je trouve étonnante la présentation faite d’ “Alice Milliat, sportive française qui s’est engagée pour que les femmes puissent concourir dans le plus de disciplines possibles.”, qui semble mettre sous le tapis la misogynie du mouvement olympique19.

La pièce de monnaie

(Voir la mise à jour du 5 avril 2024 ci-dessous)

Il est temps d’en arriver au sujet premier de ce carnet, la pièce commémorative de 2 €. Si j’ai tant tardé à en parler, c’est que, pour l’instant, je suis incapable d’en dire quoi que ce soit, puisque je n’en ai vu aucune image, ni présentation officielle20. Dans les médias, on parle d’un tirage de 24 millions d’exemplaires, ce qui est beaucoup, dont 4 millions seront distribués dans les écoles.

Le livret pédagogique lui-même semble donner quelques informations supplémentaires :

Photographie SNUIPP MAINE-ET-LOIRE, recopiée depuis l’article de N. Bonnin, franceinfo (21/2/2024)21

CHAQUE PIÈCE DE MONNAIE RACONTE UNE HISTOIRE

Sur cette pièce de deux euros, la tour Eiffel prend son élan pour participer aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 !

La Tour Eiffel, la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde de Marseille et la fleur de Tahiti rappellent que les Jeux d’été se dérouleront à Paris, mais aussi ailleurs en métropole et en outre-mer.

Les lettres RF correspondent aux initiales de la République Française.

Les 12 étoiles représentent l’Union Européenne.

Les bras de la Tour Eiffel sont représentés par 73 clous, symbolisant les 73 collectivités qui reçoivent les Jeux.

Les pièces ont été frappées par [logo de la Monnaie de Paris] [un texte en lettres plus petites que je n’arrive pas à lire sur la photo]

Il est probable que la pièce de 2024 s’inscrive dans la série de pièces commémoratives frappées depuis 2021, qui s’illustre par un certain humour référentiel et des représentations de monuments de Paris.

Une nouvelle pièce commémorative de 2024 faisant partie de cette série est un bon exemple d’attention aux détails géographico-historiques et de dynamisme, qui semblent être visibles aussi sur la pièce du livret pédagogique. On y voit Hercule luttant avec une gargouille de Notre-Dame de Paris devant la cathédrale.

France, 2024. Image recopiée depuis https://www.monnaiedeparis.fr/fr/jeux-olympiques-de-paris-2024-monnaie-de-2eur-commemorative-5-5-qualite-bu-millesime-2024. Tirage de 510.000 exemplaires

Je trouve personnellement cette série de pièces très réussie tant dans leur style que dans leurs images, et je pense qu’elle se prêterait bien à des leçons en classe, par exemple en demandant aux étudiants qui sont les personnes représentées ou quels sont leurs accessoires, comment différentes époques sont mélangées ou quelle est la différence entre la pièce de 2024 et les films de Disney. Cette série numismatique me semble pouvoir prêter à des discussions ouvertes entre enseignants et élèves, même très jeunes.

Conclusion

Comme l’étude des pièces en euro présentée dans ce carnet de recherche a commencé dans ma classe de “Area Studies : Europe” a l’Université Kansai Gaidai (関西外国語大学), je suis évidemment convaincu de l’intérêt pédagogique (et scientifique) des pièces de monnaie. L’opération du livret pédagogique français accompagné d’une pièce de 2 € me désole donc, car elle relève du n’importe quoi pédagogique. Je suis en particulier frappé par la pauvreté du commentaire sur la pièce de monnaie, qui, si elle est dans le même style que les autres pièces commémoratives des Jeux Olympiques, pourrait faire l’objet d’observations bien plus intéressantes. Cet amateurisme didactique accompagne en outre une opération peu subtile de propagande politique et de publicité pour un événement qui n’en a pas besoin. Il n’y aura sans doute pas grand dommage pour les enfants, mais l’image de l’éducation publique en France ne sort pas grandie de cette distribution, et cela est peut-être un symptôme des idées politiques du gouvernement actuel.

Mise à jour (5 avril 2024)

Une dépêche de l’AFP reprise dans le Figaro du 22 mars 2024, permet de découvrir la pièce22.

(Monnaie de Paris)

Il semble que le ministère de l’Éducation nationale ne sait pas encore très bien quoi faire de ses livrets:

Des livrets pédagogiques, qui intègrent une pièce commémorative de 2 euros dans le cadre des Jeux olympiques, «sont acheminés dans les écoles mais n’ont pas encore été distribués, dans l’attente d’une annonce officielle»

Contrairement à ce que j’avais écrit plus haut, le style de la pièce est différent des autres pièces olympiques récentes, mais il montre également un certain humour avec une Tour Eiffel toute en rondeur et en mouvement. On peut y voir une piste d’athlétisme en arrière-plan, une image que l’on retrouve sur des pièces en euro liées au sport dans d’autres pays.



Citer ce billet
Alexis D'Hautcourt (2024, 27 février). France : distribution dans les écoles primaires d’un livret pédagogique sur les Jeux Olympiques contenant une pièce commémorative de 2 €. Faces d'identité. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vwwg

  1. Si, comme moi, vous n’êtes pas français et ne comprenez pas ces sigles, CP = Cours préparatoire (à la rentrée scolaire, les enfants ont entre 5 ans ½ et 6 ans ½), CM2 = Cours moyen 2e année (les enfants sont âgés de 10 à 11 ans). []
  2. Johan Bescond, Pourquoi l’État distribue-t-il des pièces de deux euros aux écoliers, au grand dam des enseignants ?, Ouest-France (21 février 2024). []
  3. H.D. avec l’AFP, JO 2024 : pourquoi le kit pédagogique distribué à tous les écoliers fait déjà polémique ?, La Voix du Nord (22/2/2024). []
  4. Victor Mérat, JO 2024 : la distribution de quatre millions de pièces de monnaie aux élèves agace les syndicats, Le Figaro (22/2/2024). []
  5. Mérat, ibid. []
  6. Voir, par exemple, BFMRMC, JO : 16 millions d’euros pour un kit pédagogique (22/2/2024). []
  7. Jean-Michel Blanquer 17 mai 2017- 20 mai 2022, Pap Ndiaye 20 mai 2022-20 juillet 2023, Gabriel Attal 20 juillet 2023-9 janvier 2024, Amélie Oudéa-Castera 11 janvier – 8 février 2024, Nicole Belloubet 8 février 2024 – []
  8. Par exemple, RMC, Un kit JO à 16 millions d’euros pour les enfants, polémique ? : “Jouons le jeu des Jeux” (22/2/2024) : une discussion de comptoir entre un journaliste complaisant et des animateurs qui n’ont pas étudié la question. []
  9. Hortense de Montalivet, JO 2024: critiqué, le ministère de l’Éducation se défend après l’envoi d’une pièce de 2 euros aux écoliers, BFMTV. (22/2/2024). []
  10. Voir, par exemple, Martin Leduc, Ce que dit le discours d’Emmanuel Macron distribué à vos enfants (avec une pièce de deux euros), actu.fr (23 février 2024). []
  11. Voir, notamment, Hugo Forquès, JO Paris 2024 : un kit pédagogique avec des pièces de 2 euros pour les écoliers ne passe pas auprès des professeurs, Libération (22 février 2024). []
  12. Au moment où j’écris, sur la page dédiée à Une année olympique et paralympique à l’École, sauf erreur de ma part, il n’est pas fait mention du livret pédagogique. Il existe également une série de dossiers pédagogiques sur le site internet France Olympique. Le site institutionnel. []
  13. Bescond, Ouest France. []
  14. Article de Bescond. []
  15. Dans le système de l’euro, seules des monnaies de 2 € peuvent être frappées pour raisons commémoratives. En théorie, il aurait été possible pour l’État français de frapper une pièce de collection de moindre valeur, qui aurait été équivalente à celle d’un franc de 1989, mais on comprend bien les difficultés logistiques et symboliques (la pièce n’aurait pu être utilisée qu’en France et n’aurait pas pu circuler dans les autres pays de l’eurozone) qui ont empêché l’adoption de cette solution. []
  16. Forquès, Libération. []
  17. Article de Bescond, Ouest France. []
  18. Par exemple, JO de Paris 2024. 24 millions de pièces commémoratives seront mises en circulation pendant les Jeux, Ouest-France (20 juillet 2023) : « Une pièce souvenir des Jeux olympiques de Paris 2024 va voir le jour. … La mise en circulation de 24 millions de pièces commémoratives de 2 € a aussi été annoncée. Cette nouvelle pièce sera lancée en juin 2024 pendant la durée des Jeux olympiques et paralympiques. Les élèves du premier degré recevront au premier semestre 2024 un kit pédagogique contenant un livret présentant la compétition et un exemplaire de cette pièce. » []
  19. Voir, par exemple, Europeana.eu, Exhibition. Heroes of the Olympic Games : Game changers. Making a difference (sans date). []
  20. Peut-être est-ce la monnaie concernée par cette décision du Conseil Européen : https://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-16806-2023-INIT/x/pdf []
  21. N. Bonnin, Paris 2024 : à peine distribués à tous les écoliers, les livrets pédagogiques accompagnés d’une pièce de 2 euros font déjà polémique, franceinfo (21/2/2024). []
  22. AFP, JO 2024 : la Monnaie de Paris va mettre en circulation 24 millions de pièces commémoratives de deux euros, Le Figaro (22 mars 2024). []

Par Alexis D'Hautcourt

Professeur, Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学, Kansai Gaidai University)

1 commentaire

  1. Merci pour cette belle synthèse du fatras gouvernemental à la française. J’espère que des professeurs réussiront quand même à faire quelque chose d’intéressant de cette mesure. Quand tu évoques la pauvreté du commentaire sur la pièce de monnaie, je crois qu’elle est tout à fait volontaire. La pièce en elle-même est une bonne idée, mais il aurait fallu que ce soit les professeurs d’Histoire qui s’occupent de la didactisation … ce que le gouvernement ne veut pas, je crois. C’est plutôt l’esprit critique des professeurs que celui des enfants qui est en danger !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search