Une brève analyse des nouvelles pièces en euros croates

Euronews (13 juillet 2022)

La Croatie rejoindra l’Eurozone le 1er janvier 2023 et a commencé à frapper ses pièces en euros. Le Premier Ministre de Croatie a déclaré pour l’occasion: “La Monnaie de Croatie, sous l’appellation d’Institut Monétaire Croate a été fondée en 1993 ; c’est une de nos institutions significatives pour l’établissement d’une identité nationale. Presque trente ans plus tard, la Monnaie de Croatie va créer les pièces en euros croates. Elle va promouvoir les symboles de la Croatie partout en Europe …”1. En février 2022, le Premier Ministre avait déjà déclaré: “Nous souhaitions que ces pièces soient porteuses de l’histoire et de l’identité politique croates, de notre souveraineté, de notre tradition monétaire, ainsi que de la faune, de la langue, de la culture et de la littérature, des grands noms de la culture et de la science, de la créativité et de l’innovation, bref de la tradition et de la modernité.”2.

Voici les différents motifs des faces nationales3 :

  • 2 € : la carte de la Croatie (designer: Ivan Šivak). Cette représentation géographique m’apparaît comme une nouveauté dans le monnayage croate. Il me semble que c’est un symbole fort au vu de l’histoire récente du pays et de ses problèmes de frontières avec les pays voisins.
  • 1 € : une martre (designers : Jagor Šunde, David Čemeljić et Fran Zekan)4. La martre est représentée sur les armoiries de la Slovanie et sur le blason de la Croatie entre 1868 et 1918. La martre est appelée kuna en croate, mot qui désigne aussi la monnaie nationale actuelle (jusqu’au 31 décembre 2022), appellation qui fait référence au fait que la peau de cet animal servait d’unité monétaire au Moyen Age et que la martre était représentée au 13e et 14e siècles sur des monnaies croates appelées “banovac” (ou “banski denar”ou, en latin, denarius banalis)5. La martre ornait aussi des monnaies de l’État indépendant de Croatie entre 1941 et 1945.
  • 50, 20 et 10 centimes : Nikola Tesla (designer : Ivica Družak)6. Nikola Tesla est né dans ce qui était alors une partie de l’Empire d’Autriche, maintenant devenue territoire de la Croatie. Ses parents étaient serbes, et il est aussi représenté sur les billets de 100 dinars serbes7. Alors qu’il n’avait pas 30 ans, il a émigré aux États-Unis, mais ses cendres sont conservées, depuis 1957, quatorze ans après sa mort à New York, à Belgrade en Serbie. En 2021, la Serbie aurait protesté contre le design croate auprès de l’Union Européenne8 9 Entre 1970 et 2002, Tesla a été représenté sur plusieurs billets de la Yougoslavie. Sa jeunesse et le dynamisme du portrait des pièces en euros représentent une certaine rupture par rapport à ces images passées. En Croatie, de nombreux monuments honorent Tesla, en particulier autour des restes de sa maison natale ; en outre, un timbre lui fut consacré en 199310.
  • 5, 2, 1 centimes : HR, soit ( ou Kher Rtsy), en alphabet glagolitique (designer : Maja Škripelj); la ligature est une abréviation du nom du pays. Je n’ai pas connaissance d’un autre emploi de cet alphabet sur des monnaies.

En guise de brève conclusion, les nouvelles pièces en euros de la Croatie se caractérisent par deux nouveaux symboles forts d’identité (la carte et l’alphabet glagolitique) et par la reprise dynamique de vieilles images numismatiques, Tesla et la martre, empruntées à la trousse de symboles yougoslaves et slavons. On peut regretter qu’elles s’inscrivent aussi dans la misogynie des pièces en euros11 : pourquoi a-t-on consacré trois pièces identiques à un homme alors qu’il y avait un espace dans la série pour un portrait de femme ?

Images: Croatian National Bank, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=120407542 ; https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=120407537 ; https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=120407539 ; https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=120407538.



Citer ce billet
Alexis D'Hautcourt (2022, 22 août). Une brève analyse des nouvelles pièces en euros croates. Faces d'identité. Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/olz2

  1. Minting of Croatia Euro Coins Begins, European Views (19 juillet 2022) : “In 1993, the Croatian Mint was founded as the Croatian Monetary Institute and was one of the significant foundations of establishing national identity. It’s been almost 30 years since its organization, the Croatian Mint will create Croatian euro coins. At the same time, it will promote Croatian symbols across Europe and partake in Croatia’s historical process in entering the European Union, added Plenković (= Le Premier Ministre de Croatie).” []
  2. Balkans. Le scandale de la “martre plagiée” sur la future pièce de 1 euro croate, Courrier International (13 février 2022). []
  3. Pour le processus de sélection des différents types, voir Croatian National Bank, Press release. Croatian citizens to participate in selecting motifs for the national side of euro coins (1/7/2021) ; Press release. Croatian checkerboard, geographical map of Croatia, marten, Glagolitic script and Nikola Tesla – the motifs proposed to be featured on the Croatian side of euro coins (21/7/2021). []
  4. Il semble qu’il y a eu un problème de plagiat avec le premier design de cette pièce, par la suite abandonné : voir J. Schneider, Croatian Euro Coin Design Scrapped After Photographer Cries Foul, PetaPixel (9 février 2022) ; Croatian National Bank, Press release. New tender to be launched for the concept and design for the national side of the Croatian euro coins bearing the marten motif (8/2/2022). []
  5. Je n’ai pas trouvé d’image libre de droits de banovac. On peut voir de belles photographies sur le site CNG. Voir aussi Filip Šplajt, Banski denari (Zadar, 2018). []
  6. Le dessin de la pièce a de très fortes similitudes et me semble, au vu du détail de la boutonnière, la copie d’une photographie de Tesla prise par Napoléon Sarony vers 1890. []
  7. Le choix de la Croatie pour l’effigie de son euro crée la polémique, Le Point (25 août 2021). []
  8. Elise Delève, Incident diplomatico-historique entre la Croatie et la Serbie autour de la nationalité de l’inventeur Nikola Tesla, franceinfo (27 juillet 2021). []
  9. Tesla lui-même aurait écrit en 1936: “Je suis aussi fier de mes origines serbes que de ma patrie croate” (“I am equally proud of my Serbian origin and my Croatian fatherland.”. Je ne peux garantir l’authenticité de cette citation, que l’on trouve sur de nombreux sites internet, en apparence sérieux. Toute clarification est la bienvenue). []
  10. https://teslauniverse.com/nikola-tesla/images/1993-republika-hrvatska-croatia-nikola-tesla-250-kuna-postage-stamp []
  11. A. D’Hautcourt, Très peu de femmes, beaucoup de patrimoine et un peu d’optimisme. Analyse comparative des iconographies de l’euro et du yen, CETIC 9 (2020). []

Par Alexis D'Hautcourt

Professeur, Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学, Kansai Gaidai University)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search